Pourquoi investir avec la loi Malraux ?
on 28 janvier 2019

Vous voulez vous investir dans un bien immobilier ancien selon la loi Malraux, mais vous n’êtes pas totalement convaincu. Tenez compte des différents atouts cités dans cet article. Cela vous aidera à dissiper vos doutes.

Bénéficiez d’un patrimoine d’exception

Les biens immobiliers éligibles au dispositif Malraux sont les bâtiments anciens de haut standing, dans un quartier chic, notamment aux alentours du centre-ville. La plupart des édifices sont conçus des tomettes, de la pierre atypique et des parquets anciens. Ce qui fait tout leur charme. D’un autre côté, ils sont dotés des cheminées et bien d’autres merveilles qui les rendent exceptionnelles.

Pour jouir de l’avantage fiscal, ce bien doit être rénové de fond en comble. C’est une occasion pour vous de modifier certains points d’imperfection à l’immeuble, de façon à disposer d’un bien de caractère comme neuf. Vous pouvez y ajouter une touche plus technologique à travers l’installation d’un ascenseur, eau chaude, entre autres.

Un investissement à la portée de tout le monde

D’une part, les logements concernés par le dispositif Malraux prennent place à proximité des centres-villes et des monuments historiques. Cela représente un investissement de grande envergure. D’autre part, vous êtes tenu d’effectuer des travaux de réhabilitation complète à ce bien. Ce qui est loin d’être moins onéreux que le placement initial. Seuls les investisseurs confirmés ayant une énorme capacité financière s’y lanceraient.

Cependant, il est désormais possible d’acquérir des immeubles, dressés à certaines distances du centre-ville. Ainsi, le prix d’achat sera nettement plus amorti, soit à 150 000 €, voire moins. Et si la capacité de financement du contribuable n’arrive toujours pas à combler les dépenses, il peut contracter un prêt, étant donné que les intérêts sont déductibles de ses revenus imposables.

Une rentabilité assurée sur le long terme

Inutile d’évoquer le fait que le placement en loi Malraux donne droit à une réduction d’impôt jusqu’à 30 % du montant des dépenses engagées pour la rénovation. La somme imputable peut aller à hauteur de 30 000 €, d’autant qu’il ne tient pas compte du plafond des niches fiscales. Mais ce n’est pas tout, cet investissement génère également une source de revenus fiable grâce aux loyers perçus chaque mois.

En outre, l’emplacement du logement incite les locataires les plus fortunés. D’un autre angle, le prix des biens de caractères ne cesse d’augmenter au fil des ans. Cela constitue d’importantes plus-values quand vous décidez de les mettre en vente. Bref, la loi Malraux assure une bonne rentabilité à condition de bien respecter les règles liées à ce type d’investissement.

Possibilité de cumuler avec d’autres outils fiscaux

Certes, vous n’avez pas le droit d’assimiler plus d’une opération Malraux sur le même bien. Néanmoins, vous pouvez investir en loi Malraux plusieurs fois dans une seule et même année. Par ailleurs, il est aussi possible de cumuler avec d’autres dispositifs de défiscalisation de sorte à réduire à foison l’impôt sur le revenu.

Parmi les outils fiscaux cumulables se trouvent la loi Pinel, la loi Girardin et la loi Bouvard. À noter que la loi interdit la combinaison avec un mécanisme qui donne accès à un avantage fiscal sur un logement.


Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Be the first to comment