Quels investisseurs pour la nue-propriété ?
on 7 novembre 2018

Chaque investisseur dispose de ses propres objectifs patrimoniaux. Ceux-ci varient en fonction de l’âge, du revenu et de la situation de cet investisseur. A chaque étape de sa vie, l’investissement en démembrement permet de répondre à ses objectifs et ses attentes. Généralement, entre 25 et 40 ans, les investisseurs aspirent à se constituer un patrimoine. Entre 40 et 60 ans, ils souhaitent consolider et diversifier ce patrimoine. Et à partir de 60 ans, ils veulent transmettre ce patrimoine.

Quels sont les objectifs d’un investissement en nue propriété ?

investisseur-nue-proprieteEn règle générale, les investisseurs choisissent le démembrement pour neutraliser et optimiser leur fiscalité, constituer une épargne immobilière, préparer leur retraite en générant à terme des revenus locatifs complémentaires et pour transmettre un bien immobilier à leurs proches.

L’investissement en nue-propriété s’adresse aux investisseurs confirmés car il ne permet pas une rentrée d’argent immédiate. En effet, seul l’usufruitier peut louer le logement. Le propriétaire ne pourra donc pas prétendre à une part des revenus fonciers générés pour compenser le montant de son investissement.

C’est pourquoi, l’investissement en nue-propriété s’adresse surtout aux contribuables qui disposent déjà d’un patrimoine confortable. Celui-ci les aidera à absorber la charge de la nue-propriété pendant plusieurs années, la durée définie pour l’usufruitier.

L’investissement en nue-propriété s’adresse ainsi aux personnes qui disposent déjà d’une résidence principale, mais qui souhaite avoir un autre bien immobilier pour pouvoir déménager au moment de leur retraite. Ce qui leur permet de réaliser de belles économies. Et même si le déménagement sera finalement abandonné, ces personnes disposeront déjà d’un bien immobilier qu’elles pourront louer plus tard afin de disposer de revenus fonciers supplémentaires. Elles peuvent aussi le revendre pour une meilleure plus-value.

La fiscalité, le principal avantage d’un investissement en nue-propriété

Pour que l’investissement en nue-propriété soit avantageux, il faut respecter deux conditions :

          Le nu propriétaire doit disposer d’autres revenus fonciers via un autre bien immobilier mis en location ou des parts en SPCI

          L’usufruitier doit mettre en location le bien immobilier pendant la durée du démembrement

Si ces conditions sont respectées, le nu propriétaire pourra alors déduire de ses revenus fonciers les intérêts du prêt qu’il a réalisé afin d’acquérir son bien immobilier. Il est toutefois à noter que le nu propriétaire ne peut obliger l’usufruitier à louer son bien. Il faudrait donc bien analyser la situation avant d’investir. Les conseils d’un spécialiste seront même nécessaires pour bien évaluer le bien à acquérir. La plupart du temps, les experts recommandent d’acheter un bien immobilier qui soit déjà vendu par son futur usufruitier. Cela minimiserait, en effet, les risques de pertes économiques.

Les investisseurs confirmés verront alors l’investissement en nue-propriété comme un outil de défiscalisation puissant. Dans d’autres circonstances, ils verront que c’est un bon moyen de préparer leur retraite. Dans tous les cas, un investissement en nue-propriété ne se fait pas sur un coup de tête. Il faut prendre le temps d’analyser tous les critères. Pour ce faire, il faut impérativement prendre conseils auprès d’un notaire. Ce dernier se chargera alors d’évaluer si l’investissement est rentable ou pas.


Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Be the first to comment