Comment fonctionne la défiscalisation ?
on 27 janvier 2019

Depuis plusieurs années, la France a mis en place au moins 400 produits de défiscalisation afin de renforcer l’investissement dans le pays. Les uns, sont encore en vigueur alors que d’autres ne le sont plus. De par ses avantages, la défiscalisation a un franc succès auprès des contribuables français. Comment fonctionne alors cette défiscalisation ?

Le principe et mécanisme de la défiscalisation

La défiscalisation est un mécanisme qui consiste pour un investisseur à récupérer une partie de son investissement sous forme d’incitation fiscale. L’avantage fiscal peut prendre la forme d’une réduction d’impôt (l’avantage est soustrait du montant de l’impôt à payer) d’une déduction ou d’un crédit d’impôt (l’avantage se fait par le remboursement d’une somme à l’investisseur).

Les types de défiscalisation

            Défiscaliser dans l’immobilier

Comme il a été dit précédemment, il existe plusieurs produits de défiscalisation. La défiscalisation immobilière prend une place importante et est très prisée par les investisseurs. Les principaux mécanismes de défiscalisations immobilières sont notamment :

          le Pinel, mis en place en 2014, qui concerne l’investissement dans les logements neufs ;

          le Malraux permet quant à lui de recevoir des réductions d’impôts en contrepartie de la rénovation des biens anciens se trouvant dans certains quartiers historiques ;

          les Monuments Historiques qui offrent des incitations fiscales contre l’investissement dans la rénovation des biens classés historiques ;

          le Censi-bouvard vise à soutenir l’investissement dans les résidences de services ;

          la SCPI pour défiscaliser grâce à l’achat des parts dans une société immobilière.

            Autres investissements autres que l’immobilier pour défiscaliser

Les principaux moyens pour défiscaliser, autres que l’immobilier sont entre autres :

          la souscription à une assurance-vie qui permet d’avoir un abattement fiscal de 20 % au décès du souscripteur ;

          la SOFICA (Société pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle) donne droit à une réduction de 30 % (qui sous quelques conditions peut atteindre 48 %) des versements effectués ;

          l’acquisition des parts dans une PME qui ouvre droit à deux avantages fiscaux non cumulables soit 18 % de l’investissement imputable sur le revenu ou 50 % de l’investissement déductible de l’ISF ; 

          l’investissement forestier qui permet de bénéficier d’une exonération d’ISF à hauteur de 75 % ;

          le mécénat octroie aussi une déduction sur l’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % du montant du don, dans la limite de 20 % du revenu imposable ou réduire l’IFI à hauteur de 75 % du montant du don ;

          et même le sponsoring permet d’obtenir une réduction d’impôt de 66 % sur le revenu imposable ou la réduction de 60 % sur l’impôt sur les sociétés si le sponsor est une société.

Les intérêts de la défiscalisation

La défiscalisation est un moyen efficace pour payer moins d’impôt de façon tout à fait légale. Pour les défiscalisations immobilières, l’investissement sous la défiscalisation permet de devenir propriétaire et mieux avec le Pinel par exemple, permet de devenir propriétaire d’un bien neuf. La défiscalisation donne aussi aux investisseurs la possibilité d’investir son capital.


Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Be the first to comment